La « bombe gay », ou l’homophobie de l’armée américaine dans toute sa splendeur

Dans les années 1990, un laboratoire de l’armée américaine envisageait de développer un produit chimique qui provoquerait des attirances homosexuelles au sein des troupes ennemies.